L’équipe est composée d’un débutant total (deux entraînements seulement), de deux joueurs peu expérimentés et de six joueurs confirmés.

Les neuf canuts qui se présentent à ce tournoi n’avaient pas d’objectif de résultat. Seulement l’envie de prendre du plaisir en jouant dans le Lubéron !

Premier match de poule contre l’équipe des minots de Toulon. Des enfants menés par leur coach. Ils sont techniques et rapides. Leur jeu collectif est au point. Côté Canut, il faut encore mettre les choses en place. La défense notamment se cherche. Résultat sans appel, défaite : 5-1.

Second match de poule contre Touch Azur. Une bonne équipe avec quelques bons joueurs au milieu et surtout un jeu collectif très au point. Les canuts mettent de la vitesse, notre jeu est plus organisé. Il y a deux partout à la mi-temps. Nous baissons un peu de régime en deuxième mi-temps. Touch Azur a compris que nous ne savions pas défendre petit côté.  Pire, nous encaissons un essai à la dernière seconde qui nous prive du bonus défensif. Défaite 5-3.

Troisième match de poule contre Sau’Touch. Une équipe de mecs qui jouent au rugby. Ils se font des passes, courent dans tous les sens mais ne sont pas très dangereux. Notre défense n’est guère mise en danger. Toutefois nous n’arrivons pas à faire prévaloir notre supériorité technique. Match nul 2-2.

Quatrième match de poule contre Luby open. Une équipe assez faible, mais qui joue correctement au touch. Nous marquons rapidement quatre essais. Mais notre incapacité à reculer petit côté sur des actions simples permet à nos adversaires de rester dans le match et de marquer leurs seuls essais de la phase de poule. Victoire 6-3.

En quatre matchs nous avons marqué 12 essais, mais en avons encaissé 16. Notre défense est vraiment notre point faible. Notre jeu offensif n’a cessé de progresser.

Nous terminons quatrième de notre poule et sommes reversés dans la plate (compétition pour les places de 5 à 8).

En demi-finale de la plate nous retrouvons nos amis Grenoblois (3ème de leur poule, plus relevée que la nôtre). Ils ont une équipe composée de joueurs expérimentés, à peu de choses près il s’agit de l’équipe qui nous a battus lors des qualifications du CFCT le 31 mars. Le match est serré, comme souvent. Nous jouons bien. Ils font beaucoup d’erreurs, remontent mal la balle. Nous gagnons de justesse mais c’est mérité. Victoire 4-3.

En finale de la plate nous affrontons les OuistiTouch,  décidemment ce tournoi a un parfum de qualifications pour le CFCT. Les clermontois se sont facilement débarrassés de Sau’touch en demi-finale. Certains de leurs meilleurs joueurs sont absents (joueuses surtout), mais ils ont une équipe compétitive.  Pourtant nous dominons le match et imposons notre rythme. Ils viennent rarement devant notre ligne. Malheureusement, nous prenons des essais « gags » : deux fois nous reculons trois mètres derrière notre ligne pour laisser marquer l’adversaire, une autre fois nous subissons une interception de 60 mètres et enfin un de leur joueur fait un débordement de 50 mètres sur notre ailière. Notre président répond par un débordement sur leur ailière mais est touché alors qu’il était déjà depuis deux bons mètres dans l’en-but. Le match s’achève, sur une petite déception. Défaite 5-4.

  

Nous terminons donc 6ème sur 10.

Au final, nous avons tous passé une très bonne journée. La qualité du jeu produit s’est améliorée au fil des matchs. Nous avons multiplié les combinaisons apprises à l’entraînement et marqué de nombreux essais construits. Nous avons principalement pêché par des erreurs de débutants en défense. La bonne ambiance dans l’équipe doit être soulignée. Un calme et une solidarité à toute épreuve ont permis à tous les joueurs de donner le meilleur d’eux-mêmes. Nous pouvons être satisfaits de cette journée.

AE